Bienvenue sur le site intermodalite.com. Afin de faciliter vos recherches, nous avons classé les commentaires par catégories « derniers commentaires » et « derniers sujets commentés ». Vous pouvez réagir instantanément en déposant un commentaire & appliquer une notation à l’article.

Commentaires, réactions & échanges

  1. 23
    sept

    Le Cévenol : La SNCF souffle le chaud et le froid

    Note 2.28/5 (210 votes)
    Posté par intermodalite.com, 23-09-2014 à 16:29 | Commenter | nb:1 nombre de commentaires
    Le Cévenol : La SNCF souffle le chaud et le froid

    Noyés dans un flot de mauvaises nouvelles concernant la Ligne des Cévennes, enfin du positif pour l'Association des Élus pour la défense du Cévenol !
    Ainsi, après plusieurs années d'efforts, les travaux réalisés dans le cadre du "Plan Rail Auvergne" vont permettre de relever partiellement la vitesse des trains dans les gorges de l'Allier. En effet, après s'être vu imposer un [...] long ralentissement à 30 km/h sur 43km (de Prades à la limite des régions SNCF au sud de Jonchères) en 2009-2010, limité "seulement" à 40 km/h en sur 34 km (vitesse initiale rétablie entre Prades et Monistrol-d'Allier) depuis 2011 pour pallier aux problèmes graves engendrés sur le matériel et la voie à cause d'une vitesse trop faible, une vitesse "d'équilibre" proche des maximales, fixée à 70 km/h, va être appliquée dès le 26 septembre 2014 entre Chapeauroux et la limite de région SNCF, sur 11 km. Ainsi le temps du trajet entre Langeac et Langogne, originellement d'1 heure, était passé à 2 heures durant deux années puis à 1 heure et 25 minutes ensuite. Désormais on gagnera encore 5 minutes... Cependant, une zone de ralentissement à 40 km/h sur 23 km subsiste toujours entre Monistrol-d'Allier et Chapeauroux, nécessitant 20 minutes supplémentaires par rapport à la durée minimale pour parcourir les 67 km séparant Langeac de Langogne...
    On ne peut que se réjouir de constater cette avancée même si cette "bonne nouvelle" est en-deçà des espérances de l'Association. Effectivement, RFF avait prévenu au printemps dernier qu'il faudrait être patient pour le rétablissement complet des vitesses maximales Langeac et Langogne. Pour mémoire les courriers reçus de RFF sont disponibles:
    http://www.defense-promotion-cevenol.fr/site/IMG/jpg/courrier-20140304_rff63-assoc.jpg
    http://www.defense-promotion-cevenol.fr/site/IMG/jpg/courrier-20140516_rff63-assoc.jpg
    C'est pourquoi l’association des élus continue à se battre pour obtenir une rénovation complète des infrastructures sur l'ensemble de la ligne. En effet, on ne doit pas oublier la persistance, depuis 2012, d'une autre longue zone de ralentissement sur le versant sud : 55 km/h sur 8 km entre Génolhac et Sainte-Cécile-d’Andorge et 60 km/h sur 14 km entre Grand’ Combe-la-Pise et Alès, allongeant le temps de parcours de 8 minutes...
    Après le chaud le froid :
    Aujourd’hui, Mardi 23 Septembre 2014, Le Cévenol Clermont-Ferrand - Nîmes a sauvé sa mise en marche mais devra concéder 40 minutes de retard à Langogne. En effet, le conducteur récupéré in extrémis pour éviter l’autobus (qui lui, n’aurait pas eu de défaillance de conducteur), ne peut dépasser Langogne car il ne connait pas la ligne de Langogne à Labastide, lieu de croisement habituel. Il faudra donc que le Cévenol attende 40 minutes à Langogne pour que les conducteurs changent de train. Faire rouler des trains devient un vrai casse tête pour la SNCF. Pourtant il est des trains vides qui ne se justifient que par le maintien de l’emploi cheminot : Pour exemple les deux premiers et les deux derniers trains chaque jour entre Foix et Ax les Thermes (Voire Latour de Carol). Mais déshabiller Midi- Pyrénées qui a gagné des effectifs pléthoriques grâce au plan rail chèrement payé serait économe pour les usagers contribuables mais politiquement incorrect.
    http://www.claraco.com | EN SAVOIR PLUS | LIRE L'ARTICLE | RETOUR

    Catégorie : Infrastructure | Origine de l'article : intermodalite.com
  1. commentaire Posté par Froid glacial, 23-09-2014 à 16h41

    À l'attention de Mme et MM. les Maires de La Grand'Combe, Chamborigaud, Vialas, Génolhac, Ponteils-et-Brésis, Villefort, Prévenchères, La Bastide-Puylaurent et Langogne

    Copie à Mme la Conseillère régionale du Languedoc-Roussillon et Conseillère générale de la Lozère, M. le Député de la Lozère, MM. les Conseillers généraux des secteurs concernés.

    NB : Pour information et tout contact avec l'Association des Élus pour la défense du Cévenol, une seule adresse e-mail :
    contact@defense-promotion-cevenol.fr

    Objet de l'ALERTE : Bientôt TOUS LES GUICHETS FERMÉS par la SNCF sur la Ligne des Cévennes !?
    Ci-dessous retransmis le message reçu le 19 septembre 2014 sur la boîte e-mail de l'Association des Élus pour la défense du Cévenol, d'un particulier lozérien, utilisateur et défenseur de l'axe ferroviaire Clermont-Ferrand - Nîmes.

    Sont également parvenus d'autres sources, en début de semaine dernière, les mêmes échos très inquiétants...

    Il faut donc IMMÉDIATEMENT se mobiliser face à l'urgence de la situation et obtenir au plus vite un rendez-vous auprès du (futur nouveau) Président de la Région Languedoc-Roussillon, M. Damien ALARY, pour clarifier la situation avec la SNCF et demander le maintien des services rendus aux guichets des gares en Cévennes et en Lozère !
    Outre l'achat de billets pour la France entière, cela permet aussi d'obtenir, entre autres, des billets internationaux et réservations TGV & InterCités dont les nombreux touristes et vacanciers ont besoin dans un contexte géographique où les réseaux Internet et 3G sont loin d'être encore accessibles à tous !

    On peut enfin espérer de la part de la Région Languedoc-Roussillon une meilleure écoute en ce qui concerne l'exploitation déplorable dont la Ligne des Cévennes fait les frais depuis plusieurs années et une prise en compte sérieuse de ce dossier !

Robert & Gilles CLARACO Fondateurs du portail de l’intermodalité intermodalite.com