Bienvenue sur le site intermodalite.com. Afin de faciliter vos recherches, nous avons classé les commentaires par catégories « derniers commentaires » et « derniers sujets commentés ». Vous pouvez réagir instantanément en déposant un commentaire & appliquer une notation à l’article.

Commentaires, réactions & échanges

  1. 01
    juil

    Transport multimodal, il ne faut pas qu’en parler.

    Note 2.84/5 (81 votes)
    Posté par CG, 01-07-2013 à 18:14 | Commenter | nb:4 nombre de commentaires
    Transport multimodal, il ne faut pas qu’en parler.

    Le désengagement de la SNCF de l’opérateur de transport combiné Novatrans et une reprise très partielle des installations par le nouvel exploitant, laisse de nombreux sites disponibles. Ces sites, tel le site de Toulouse Fenouillet, s’ils n’étaient pas configurés comme les terminaux de dernière génération offraient des fonctionnalités et un équipement en parfait état. Alors que [...] l’ensemble des acteurs du transport sont sensibilisés par le report modal, une région comme Midi Pyrénées et sa métropole toulousaine laissent disparaitre un des seuls outils lié à l’intermodalité à gros débit. Loin de tout port maritime, le seul transport durable de désenclavement existant et accessible pour la Région est le mode ferroviaire. De deux chantiers potentiels, il ne reste plus aujourd’hui que le chantier SNCF exploité par Naviland pour le rail – route alors que l’agglomération toulousaine en partie grâce à Airbus et à l’aéronautique connait une croissance constante et durable de sa population. Il semblerait que les modes de dessertes pour ce territoire n’envisagent pas une orientation modale vers le développement durable.
    La décision de ne pas valoriser des outils qui apparemment étaient encore exploitables et recherchés sur le marché de l’occasion ne peut avoir été dictée par arbitrage local afin de préserver l’installation restante. Des contingences techniques doivent à l’évidence avoir justifié cette destruction ainsi sûrement qu’une future annonce d’ouverture de chantier moderne de report modal. Le chantier de démolition a été rondement mené en l’espace d’un weekend. En fin de journée, dimanche, le gros du découpage était terminé. Question : l’entreprise choisie est elle si chargée qu’elle n’a pu travailler que sur le weekend?
    Jamais friche multimodale n’a été démantelé aussi rapidement. Cette valorisation à minima se sera faite dans une discrétion des plus totales sans interpeller le moindre acteur Régional du Transport Combiné. L’affaire semble donc entendue sur les orientations Régionales futures. Seconde question : que va t il se passer sur cette zone qui mérite un traitement aussi rapide et mystérieux ? Il ne nous reste plus qu’à attendre pour découvrir l’affectation masquée de cette situation.
    http://www.claraco.com | EN SAVOIR PLUS | LIRE L'ARTICLE | RETOUR

    Catégorie : Transport marchandise | Origine de l'article : intermodalite.com
  1. commentaire Posté par Damaggio, 16-08-2013 à 13h24

    Gare de triage Fenouillet : la réponse de Martin Malvy à Mr. Jean Paul Damaggio éditions La Brochure et Alternative LGV 82


    Voici sa réponse dont nous le remercions même si elle nous laisse sur notre faim. JPD.

    Monsieur,
    C'est avec intérêt que je prends connaissance de votre courrier du mois de juillet dernier où vous vous interrogez sur le devenir du terminal ferroviaire de Fenouillet.
    En préalable, je vous rappelle que l'exploitation du fret ferroviaire en Midi-Pyrénées comme à l'échelle nationale relève de la SNCF et, depuis l'ouverture à la concurrence, d'entreprises privées. La gestion des infrastructures ferroviaires, comme les sites de Fenouillet et Saint-Jory, est du ressort de RFF. La Région ne dispose d'aucune compétence dans le domaine du fret, mais poursuivant une politique globale et cohérente de développement durable et équilibré de son territoire, elle intervient ponctuellement sur certains aménagements, afin de favoriser le développement de modes alternatifs au mode routier pour le transport de marchandises.
    Jusqu'ici le transport combiné terrestre constituait l'activité principale de la plateforme de Fenouillet via l'entreprise NOVATRANS. Toutefois les difficultés financières de NOVATRANS ont entraîné progressivement une baisse importante des trafics sur le site.
    Comme vous l'indiquez dans votre courrier, c'est le Groupe Charles André (GCA) qui est désormais propriétaire de l'entreprise NOVATRANS. Suite à cette acquisition, le Groupe Charles André n'a pas souhaité poursuivre l'activité de NOVATRANS sur le site de Fenouillet et a dénoncé la convention d'occupation temporaire avec RFF. Le Groupe Charles André a démonté deux portiques de transbordement et envisage de transférer l'activité de NOVATRANS sur le site de NAVILAND CARGO à Saint-Jory, situé à 800 mètres.
    Les éléments auxquels vous faites référence sont donc liés à une réorganisation consécutive au rachat de NOVATRANS par le Groupe Charles André. Par ailleurs, suite à de nombreuses sollicitations de la part d'industriels et entreprises ferroviaires du secteur, RFF conduit actuellement une étude sur l'ensemble de la zone de Fenouillet et du triage de Saint-Jory pour élaborer un schéma directeur de renouvellement et de développement, en lien avec te projet de restructuration de la gare de Matabiau et les aménagements de la mise à quatre voies entre Saint-Jory et Toulouse notamment. Enfin, le site de NAVILAND CARGO a été identifié comme un site stratégique au niveau national et une étude est en cours pour en accroître la capacité.
    Je transmets pour information copie de ce courrier à Madame Claudie MARCOS, Maire de Fenouillet et à Monsieur Christian DUBOST, Directeur Régional de RFF.
    Je vous prie de croire, Monsieur, à l'assurance de mes sentiments distingués.
    Martin MALVY

  2. commentaire Posté par Fouine, 25-07-2013 à 21h15

    La semaine qui a suivi, une réunion où étaient présents les autorités ferroviaires et politique a eu lieu en présence de chargeurs a qui était proposé le terrain de Novatrans avec possibilité d'extension sur les terrains voisins de soferti

  3. commentaire Posté par Oxydation, 02-07-2013 à 08h45

    Éberlué.

    Pour une première en France c'est sans équivoque une première de ferrailler des portiques de cette génération sans discussion.

    Ils font fort à Toulouse.

    Et en plus il font faire a une entreprise rapide et le dimanche.

    Même un vrai ferrailleur aurait eu des remords et aurait essayé de stocker...je pense

  4. commentaire Posté par Le fer ailleur, 01-07-2013 à 22h08

    Là ils ont fait un Strike:
    Ils ont bouffé la boite et en plus ils vendent même pour boire des grues au prix de la ferraille...
    C'est la conclusion d'années d'incompétence des quelles il ne faut pas laisser de trace.

    Je crains le pire s'ils doivent faire pareil pour la SNCF.... Qu'ils commencent par Geodis...

Robert & Gilles CLARACO Fondateurs du portail de l’intermodalité intermodalite.com